PMA, GPA, Capitalisme.

Le dumping vaginal.

La droite ose tout, et c’est même à ça qu’on la reconnaît.
Et oui mon vieux, il faut avoir le courage de combattre l’homophobie d’autres pays qui, comme la Russie répriment les homosexuels. Mais quand même prennent les sous des hétérosexuels ou homosexuels étrangers pour faire une petite G.P.A de derrière les fagots. T’as raison, lâche rien… tu tiens le bon bout !
Et parfois, ils se posent des questions existentielles.
Le problème, c’est qu’ils oublient que le salariat fait déjà de nous des objets… de production, qui par la magie du système monétaire nous transforme en sujet… de consommation. Mais chut, ne leur détruisons pas les sacro-saintes lunettes patronales. Ils ont un NOBLE combat actuel, empêcher d’autres êtres humains d’être leurs égaux.
Ben oui, vous connaissez la théorie des dominos des manifs pour tous; Adoption > A.M.P > G.P.A. Ces mêmes nobles personnes de droite qui vous ASSURENT que nous devons réduire le coût du travail pour sauver notre pays. Décidément l’argent leur tord l’esprit. Soit alors parlons argent.

Money, money, money.

> L’adoption en France : elle est gratuite. excepté frais de dossiers, déplacements, éventuellement expertise psychiatrique sur demande de l’A.S.E.> L’adoption à l’étranger : elle est multifactorielle: Les frais de voyage et de séjour dans le pays d’origine (ainsi que le retour en France avec l’enfant) ; Les frais d’administration et de coordination de l’organisme agréé (OAA) ;  Les frais juridiques (notaires, avocats) et de traduction ; Le don versé à l’orphelinat ou la contribution demandée par les Autorités du pays d’origine ; Les frais de passeport et de visa de l’enfant  ; La prise en charge de l’enfant depuis sa naissance (depuis l’accouchement parfois) son entretien.Nous dirons qu’elle coûte en moyenne entre 10 000 et 20 000 €.

> L’A.M.P à l’étranger :  elle coûte à peu près le même prix que l’adoption à l’étranger entre 8 000 e et 25 000 €. Voir ICI le parcours d’une femme française. Maintenant brossons un peu le portrait Européen de l’A.M.P.

Aide Médicale à la Procréation

C’est à ce moment que nous rentrons dans le dur du sujet. L’Aide Médicale à la Procréation comme son nom l’indique est un soutien médical. Et surviennent alors toutes les questions liées à la bioéthique. A savoir;

– La médecine doit-elle résoudre une maladie ? Ou répondre aux besoins de femmes célibataires ou en couple ? (Rappelons que des couples fertiles peuvent mettre des années pour avoir un enfant)
– Est-ce une question de perfection à laquelle la médecine doit répondre ? Ou de possibilité de procréer selon son mode de vie ?
– Combien de tentatives sont acceptables ?
– Quelle autorité reconnue doit gérer tout cela ? Doit-il d’ailleurs y avoir une quelconque autorité ?
Et nous imaginons encore des centaines de questions derrière tout cela, questions qui s’enchaînent et forment une spirale descendante. Descendante dans le sens où nous sentons bien que ces questions ne nous élèvent pas. Mais alors quoi ?
Lu sur France5:
Autrefois pionnière en la matière, la France accuse aujourd’hui un sérieux retard concernant l’AMP. Si le manque d’effectifs est pointé du doigt, les moyens technologiques font aussi cruellement défaut. En France le coût l’AMP est pris en charge à 100%. Cependant, le montant des remboursements de la sécurité sociale est très faible, ce qui n’incite pas les laboratoires à investir dans les technologies de pointe. Dans les autres pays européens, les couples stériles financent eux-mêmes l’AMP. L’addition est parfois salée mais les taux de réussite sont bien plus élevés – environ 35% contre seulement 25% en France – ce qui pousse les couples français à se tourner de plus en plus vers l’étranger.
L’A.M.P à l’étranger c’est donc aussi une autre problématique que la simple femme célibataire qui veut avoir un enfant.  Quitte à payer de leur poche les couples préfèrent s’assurer un taux de réussite plus important. Et j’espère que les prochaines discussions mettront ce fait à jour.
> La G.P.A : Le coût d’une GPA varie selon la qualification de la mère (WTF ?) et le pays ainsi aux USA 30 000 $ en Inde 3000 $. Parlons de l’Inde un peu plus précisément…
Quel marché ça recoupe ? En Inde 25.000 enfants naissent chaque année dans une industrie de 2 milliards de dollars. La demande intérieure augmente, mais au moins 50% de ces enfants sont «commandés» par l’étranger, principalement des couples occidentaux. Il n’y a que des femmes désespérément pauvres de l’Inde qui sont tentées de louer leurs ventres. Est-ce d’ailleurs étonnant ? Très rares sont les femmes qui accepteraient de vivre de tels désagréments sans contrepartie financière. Et c’est dans ce dernier cas, que je considère que l’acte serait sublimé.
La plupart des mères signent des contrats convenant que, même si elles sont gravement blessées pendant les derniers stades de la grossesse, ou souffrent d’une maladie mortelle, ils seront « maintenus avec équipements de survie » afin de protéger le fœtus. Anindita Majumdar est un doctorante étudiant la maternité de substitution, elle se dit horrifiée de voir comment on fait taire les familles de mères porteuses mortes avec de l’argent. En effet certaines femmes pourraient suivre des cycles de 20 injections hormonales et elles suivraient des césariennes afin de respecter le calendrier mené par les parents acheteurs.
Voilà voilà… Maintenant qu’on a brossé le portrait apocalyptique de la situation indienne, et que les antis mariage pour tous se sont bien paluchés la bouloupe dessus (essuyez-vous les mecs, c’est fini maintenant), nous allons pouvoir creuser un peu plus le sujet.
En Angleterre la chose est toute autre, et ce, depuis 1990:
– Le couple doit être marié
– Au moins l’un des membres du couple doit être le parent génétique de l’enfant ;
– Tous deux doivent être âgés de plus de 18 ans ;
– L’un de ses membres doit être domicilié au Royaume-Uni ;
– Le domicile de l’enfant doit être le même que celui du couple ;
– La demande doit être formulée dans les six mois suivants la naissance ;
– L’accord de la mère de substitution doit être donné au moins six semaines après la naissance ;
– La mère de substitution  doit être âgée de moins de 35 ans et doit avoir eu au moins un enfant au préalable.
Aux Etats-Unis le couple français Mennesson a pu avoir des enfants par Mary, une mère porteuse américaine pour 8.500 euros.
Sur la vidéo la mère Mennesson indique que ses filles connaissent Mary et donc leur histoire. Ce n’est pas/plus la fameuse usine à ventre que ces tarés fantasment à tout va. Mais alors nous rentrons dans une autre spirale de questions; que faire dans le cas d’une mère porteuse prise de remords et souhaitant garder le bébé ? Si l’enfant est malade, handicapé, les parents peuvent-ils refuser l’enfant ? Pire peuvent-ils le faire avorter ? (Hmmm on se paluche moins les antis là ?) Et de la même manière, nous pourrions trouver tout une série de nouvelles questions éthiques.

La logique présente en infra.

Les partisans de la GPA en France parlent d’une GPA éthique, c’est à dire encadrée. Avec un certain nombre de critères qui empêcherait de venir à la situation que connaît l’Inde. La manif pour tous aurait un argument de moins. Ils se rabattraient sur de nombreux autres qu’il leur reste. Et ce n’est finalement plus ce point qui m’intéresse.
Nous voici à un moment où les droitards de la cathosphère découvrent avec horreur ce qu’est le capitalisme. (Miaouuu il n’y a pas que des cathos de droite dans la manif pour tous, miaou il y a aussi des musulmans et des juifs…Ouais, ta gueule)
Oui Gontran, Jean-Eude et autre Clitorine… L’argent permet une relation dissymétrique avec un dominant et  un dominé. Cette relation peut-être atténuée par des règles et des codes (le fameux code du travail que vous  rêvez de détruire), ou devenir explosive sans réglementation (ça s’appelle le libéralisme économique, mais je suis sûr que vous connaissez déjà). Le capitalisme a cette fâcheuse tendance à vouloir rationaliser sa production, l’optimiser, la rendre plus belle. Ma chère Clitorine quand tu achètes les magnifiques aubergines au supermarché tu participes de ce système qui veut que tout soit perfection (alors qu’en fait tu achètes de l’eau et un substrat pseudo nutritif) . Et désormais, chère Clitorine tu découvres avec horreur (je ne doute pas de ta bonne fois) la véritable face du capitalisme.
Alors désormais ils se rêvent comme des résistants, luttant contre la puissance de l’argent.
Mes pauvres amis.. la marchandisation des enfants existe depuis un bon moment, elle s’appelle adoption à l’étranger.
Vous êtes drôles.. ça fait des lustres que nous dénonçons cette relation dissymétrique, et peu importe que ce soit le fait d’un sujet ou d’un objet. C’est bien cette relation de domination qui est à abattre. C’est cette rationalisation / médicalisation qui nous tue, et qui tue la planète. Mais elle vous révolte cette fois-ci car elle concerne le corps humain, et il vous est impensable que l’être humain puisse avoir l’entière maîtrise de son corps. Ce n’est pas un hasard si on retrouve les mêmes personnes dans le combat contre l’euthanasie.

Mon avis ?

Puisque certaines personnes me le demandent je prend quelques lignes pour l’exposer (bien que je pense qu’il ne révolutionnera pas la face du monde).
1/ Je refuse désormais par principe toute position radicalement « contre » sur les questions sociétales, vu les tombereaux d’insultes et vexations que nous avons subi ces derniers mois.
2/ Je me méfie toujours de la relation monétaire, et même la notion d’éthique est à creuser.
3/ Je refuse de considérer les personnes faisant appel à l’ AMP ou la GPA comme des égoïstes  Même si j’ai plusieurs questions qui me restent en tête, je préfère considérer que la plupart sont des adultes responsables et dont le projet de parentalité est tout aussi respectable qu’une adoption. (la question de pourquoi une GPA plus qu’une adoption reste notamment dans mon esprit)
En gros je ne me mouille pas me direz vous. Et vous aurez raison. Mais au contraire des évêques qui considèrent légitime de dire qu’il faut écouter Dieu plutôt que la République Française, je pense que mon avis n’est pas supérieur à celui des autres. Et je pense surtout que si nous résolvions cette question de dissymétrie et d’argent, les questions qui obnubilent actuellement la droitosphère seraient résolues d’elles-mêmes. Mais la droitosphère ne le peut pas, elle vit sur les positions patronales.

Rajout: publié initalement le 28/04/13 un twittos me parle de l’évolution ultime que sera l’utérus artificiel. Je pense que l’un n’est pas le corollaire direct de l’autre. Au vu de l’avancée des recherches scientifiques, il me semble que ce sera simplement un des éléments parmi tout ceux dont nous avons à nous questionner (stockage des données dans notre ADN, drones, imprimante 3D).En ce moment même des scientifiques tentent de créer de la viande de synthèse, après la culture de cellules de peau, la culture de la cellule musculaire. Il est donc fortement probable que d’autres tissus soient étudiés de nos jours, dont le fameux utérus artificiel. Croire que refuser la GPA nous sauverait de l’utérus artificiel ne me semble pas pertinent. Il s’agit simplement d’utiliser une « voie » pour vendre ce concept. Imaginez déjà la pub en 2050 « Dieu dit à Eve : « Tu enfanteras dans la douleur. » . Aujourd’hui résolvez ce problème. ». Et oui, l’utérus artificiel pourra aussi servir à toute femme ne souhaitant pas souffrir pour enfanter, cela n’aura plus rien à voir avec le fait de ne pas pouvoir le faire.

La question en infra restera la même, que souhaitons-nous ? Le défaut est-il acceptable ? Est-il constitutif de notre personne ? Un jour comprendrons-nous que c’est le système capitaliste qui permet cela ? Comprendrez-vous que c’est tout aussi dégueulasse d’utiliser l’humain comme sujet ou objet de production ?

Rajout #2: Après discussion avec un étudiant en sciences, je dois remettre l’idée de création de tissus en place. Sa correction est celle-ci : la création de tissus est beaucoup plus complexe que l’amoncellement de cellules. Les deux ne sont pas à confondre. En l’état actuel, la création de cellules doit être à l’étude. Mais je présume trop vote la création d’organes artificiels.

__________________________________________________________________
Approfondir; 
Lire le site de l’association CLARA (pro GPA) ici.Lire le billet d’un pro mariage pour tous contre l’idée de l’ AMP, et pro adoption.
Un document contre la GPA sur le diocèse de Bourges ici.  (avec une petite pique homophobe vers la fin de la dernière page.)
Voir l’échange entre Karine Lemarchand et Xavier Bongibaut ci-dessous (25e minute)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s